femmes court après

Comment devenir confiant avec 3 principes

On nous dis souvent d’aller aborder, d’être tactile, d’embrasser la fille.
Mais encore faut-il avoir le courage de le faire. Il y a t-il une façon de devenir plus confiante ?
Ou bien est-ce que l’on est simplement confiant ou pas? Extraverti ou introverti ?
Nous allons voir aujourd’hui comment développer la confiance en soi.
Il y a 3 manières de faire, nous allons les étudier.

1) Estime de soi

Parfois lorsque on a une faible estime de soi-même, on va se dire que ça va pas fonctionner même avant de performer.
On va parfois se saboter et ne pas passer à l’action par manque de confiance. On ne peut pas pardonner les échecs du passé et un futur échec, nous sommes trop perfectionniste.
Il faudrait développer plus de compassion pour nous même. Plus on est critique avec soi-même, plus on nourrit ce cercle vicieux et l’on imagine que quelque chose de mauvais va arriver.
Notre passé n’est pas forcément égal à notre futur !
Tout est une question de perception, si on a de la compassion et de la compréhension pour nos erreurs alors le poids part. Par contre, si l’on est toujours dans la colère et dans la peur, cela nous paralyse.
Comme dit plus haut, tout est une question de perception. Nous pouvons tourner le négatif en positif. Chercher à travers cette expérience qu’est ce que l’on a appris, quel est le cadeau caché.
Avec cet état d’esprit, vous allez changer votre idée que vous avez de l’échec. Il n’existe plus. Soit je gagne, soit j’apprends. Et à partir de là, vous prendrez confiance en vous, car vous ne perdez jamais et vous ne vous sentez pas juger constamment.

2) Préparation et expérience

C’est du bon sens, mais si tu as pratiqué plus de 10000 heures sur le terrain dans la séduction forcément tu as plus confiance qu’un novice.
Par contre si vous me demandez de faire un morceau de piano, cela va être plus compliqué.
Une étude dit qu’il faut pratiqué 10000 heures dans une discipline pour en devenir un maître.
Concentrez sur vos forces et les choses que vous voulez développer. Ne soyez pas forcément focus sur ce que vous n’avez pas. Prenez le temps de pratiquer. En utilisant vos ressources (pensées/temps/énergie/argent) dans une direction donnée, vous ne pouvez que manifester des résultats.

3) Ego, le jugement face à l’épigénétique

Jim Rohn disait qu’on était la moyenne des 5 personnes les plus proches de nous. C’est pourquoi il est indispensable de s’entourer des personnes qui ont déjà manifesté le succès que nous souhaitons.
A l’inverse, certaines personnes peuvent tenter de nous protéger, cependant parfois ils vont nous transmettre des croyances limitantes. Par exemple : « ne parle aux inconnus, tu vas les déranger, ce n’est pas normal ».
Par contre, il est important de savoir écouter les critiques constructives.
Pour ma part, je pense que le plus important c’est de pas laisser l’avis des autres prendre le dessus sur nous. Parfois un conseil peut être pertinent mais ne pas correspondre à nous, ou bien peut-être que ce n’est pas le moment idéal. C’est pourquoi il est indispensable de s’informer et bien sûr de se connaître soi-même.
Vous devez définir votre propre succès selon vos règles.
Vous devez vous entourer de gens qui vous tirent vers le haut, qui vous permettent de réaliser vos rêves, qui vous donnent de l’énergie.

Bonus

A l’inverse, le fait d’avoir trop confiance en soi peut mener à l’échec. Souvent, on ne va plus écouter l’avis des autres et foncer dans le mur. Ou bien même avoir tellement confiance en soi qu’on va promettre mondes et merveilles que l’on ne pourra pas assumer. La vrai confiance est interne. Ce n’est pas forcément faire du bruit dans une salle.
La confiance est une émotion qui se muscle petit à petit, étape par étape, challenge par challenge.

Leave a Comment