comportement homme femme

Pourquoi les femmes se comportent différemment des hommes ?

L’intérêt masculin est assez simple : il repose sur la perception visuelle de caractéristiques physiques assez universelles (jeunesse, cheveux brillants, peau claire, symétrie faciale, pommettes hautes, taille de la poitrine).
A l’inverse, le désir féminin est encore un vaste sujet de recherche scientifique, et les femmes elles-mêmes n’ont bien souvent pas conscience de ce qui les excite vraiment. Il semble qu’elles soient attirées à la fois par des éléments psychologiques et physiques.
Biologiquement, les femmes ont plus à perdre que les hommes dans un rapport sexuel. Elles se montrent de ce fait, plus sélectives. Leur choix repose largement sur le fait de se sentir à l’aise et en sécurité avec l’autre personne, ce qui suppose de développer une connexion émotionnelle.
De façon universelle, elles sont également attirées par deux éléments majeurs :
– un statut social supérieur au leur (qui provoque l’attirance psychologique de long terme).
– le fait d’être désirées (qui provoque l’attirance physique immédiate) ;

Elles seront aussi attirées par un homme de statut social modeste, mais présentant un potentiel : un artiste, par exemple.
Pour évaluer le statut social d’un homme, les femmes ne se réfèrent pas à son compte en banque, ni même à des signes extérieurs de richesse. Depuis l’époque préhistorique, où le statut social n’était pas évaluable par des biens matériels, elles ont appris à fonder leur jugement sur le comportement. Ou plus exactement, sur 3 composantes du statut social réel :
– la façon dont vous vous comportez avec vous-même.

– la façon dont vous vous comportez avec les autres ;
– la façon dont les autres se comportent avec vous ;
Pour être perçues positivement, ces trois composantes doivent transpirer l’assurance, la confiance en soi. 

La vraie confiance en soi constitue la base de la séduction
L’homme réellement confiant est un homme moins investi dans le regard des autres que dans sa perception de lui-même. Il est à l’aise avec ce qu’il est, et fait part de ses opinions et goûts sans gêne. Il n’attend pas de validation de la part des autres, notamment des femmes, puisiqu’il sait se l’accorder à lui-même. Il ne se laisse pas non plus dicter ses avis. Il n’hésite pas à renoncer à une femme qui ne l’attire pas, et sait prendre un refus avec philosophie.
Cette attitude ne doit pas être confondue avec la fausse assurance, qui consiste à traiter les femmes comme des objets méprisables, ou à agir sans respect pour les autres. Ce comportement, pseudo-dominateur et agressif, témoigne en réalité d’un manque de confiance en soi, la personne agissant ainsi recherchant la validation des autres à travers le besoin de les dominer.
Un moindre investissement dans l’autre que dans soi ne signifie pas non plus un non-investissement total. Il s’agit juste de ne pas se laisser dépasser par l’intérêt que l’on porte à une femme. En vérité, la plupart du temps, le problème réside avant tout dans le sous-investissement des hommes en eux-mêmes. La priorité consiste donc à travailler sur soi !
Par ailleurs, acquérir une solide confiance en soi permet d’attirer à soi des femmes confiantes. En effet, dans les relations amoureuses, les carctères similaires ont tendance à s’attirer mutuellement. Un homme peu confiant aura donc tendance à attirer des femmes manipulatrices ou instables.
Prenez garde : on ne peut pas feindre la confiance en soi en usant de quelques répliques ou quelques techniques. À un moment ou à un autre, la carapace se fendra et les femmes verront au travers.
La seule solution consiste à acquérir, réellement, de la confiance en soi. Votre comportement s’en trouvera modifié, et vous deviendrez intrinsèquement attirant. Il s’agit d’un processus long, d’une vie, mais au résultat durable, et qui permet ensuite de séduire sans réel effort.
Les femmes sont donc attirées par les hommes de haut statut, et plus investis en eux qu’en elles. Mais, paradoxalement, elles sont aussi attirées par les hommes qui les désirent. Comment dénouer ce paradoxe et montrer à une femme qu’on la désire, sans pour autant compromettre son statut ? D’une façon contre-intuitive, en se montrant vulnérable.

Leave a Comment