mec lourd

Arrêter d’avoir l’étiquette du mec lourd

Est-ce que ça vous est déjà arrivé d’être dans une situation ou vous posiez des questions à une fille et que vous sentiez qu’elle se braquait de plus en plus parce que vous étiez lourd?
Je pense que la plupart d’entre vous ont déjà été touché par le syndrome du journaliste.
Le syndrome du journaliste lourd : en gros t’es face à une fille et tu lui poses pleins de questions, souvent pas très intéressante, et elle te répond de manière très froide.
Et la plupart du temps, tu sais plus quoi dire et la conversation tombe à l’eau. Les questions sont perçues comme lourdes. Elles demandent beaucoup d’investissement de la femme, et n’ajoutent pas de valeur ajouté.
Les questions sont bonnes seulement quand vous leur demandez des informations sur quelque chose dont elles sont déjà en train de parler.
Pour cette raison, elles sont très rarement pratiques sur des inconnus : à la place faites des affirmations.
Faire des affirmations, c’est beaucoup plus puissant, ça donne plus envie que les questions.
Ça fait spontané et ça montre que l’on est attentionné. Ça a le même objectif que les questions mais de manière plus dynamique.
Exemple de transformation de questions en affirmations.
D’où viens tu -> tu n’as pas l’air parisienne toi 🙂
Qu’est ce que tu fais comme travail ? -> tu as l’air d’être créative, tu ne serais pas artiste ?
Comment vous vous connaissez ?  On dirait que ça fait longtemps que vous vous connaissez
Ce n’est pas important que vous avez raison ou pas, dans tous les cas elle répondra a l’affirmation. Si vous avez raison, elle sera surprise et cela rendra la conversation plus intéressante et plus personnelle.
Exercices :
Ecrivez 5 questions que l’on pose régulièrement et les tourner en affirmation.
Sortez et pratiquez ces 5 affirmations dans une conversation.
Laissez-en commentaire les retours que vous avez eu.

Leave a Comment